Projet "Mémoires de la guerre d'Algérie"

Dans le cadre du projet « La Guerre d’Algérie, une histoire commune, des mémoires en conflit » menée par Mme Izard-Achour, M. Gilly et M. Lucchinacci les élèves de Première et de Terminale inscrits en enseignement de spécialité Histoire-Géographie-Géopolitique et Sciences Politiques ont pu aborder ce thème de manière riche et diversifiée. Nous avons travaillé en collaboration avec l’ONAC-VG et le Ministère des Armées pour la construction et le déploiement de ce projet.

 

Les cours ont servi de socle à ce projet, ils ont permis d’ancrer chez les élèves les notions et les enjeux primordiaux relatifs à ce thème d’étude. Nos élèves ont ensuite vu le film Des hommes de Laurent Cantet qui leur a permis d’appréhender à travers une œuvre de fiction la question des enjeux mémoriels et des traumatismes qu’a laissés ce conflit au sein d’une famille quarante ans après la fin de celui-ci.

Les deux expositions de l’ONAC-VG ont favorisé des activités d’analyse de documents tant textuels, iconographiques qu’audiovisuels. Les témoignages vidéo des différents acteurs du conflit ont permis à nos élèves de se rendre compte de la complexité de cet événement historique.

 

Nous avons ensuite reçu au lycée M. Abderahmen Moumen (Historien et Directeur de l’ONAC-VG des Bouches-du-Rhône) qui a donné une conférence éclairante aux élèves de Terminale HGGSP. Au cours de son intervention, Monsieur Moumen a précisé des notions, explicité les enjeux de ce conflit et livré une brillante analyse de la complexité de cette guerre.

Nous avons eu la chance d’être invité à Paris par le Ministère des Armées pour la cérémonie de commémoration du soixantième anniversaire de la signature des accords d’Evian le 19 mars 2022 qui s’est tenue au mémorial de la guerre d’Algérie et combats du Maroc et de la Tunisie. Vous pouvez visionner les interviews des élèves à cette adresse :

https://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/un-reportage-sur-le-19-mars-realise-par-une-jeune-fille-en-mission-snu

 

Nous avons ensuite rencontré au lycée deux témoins de ce conflit, Monsieur André Zech et Monsieur Salem Marchi qui ont fait le récit de leur expérience personnelle du conflit : quels souvenirs ont-ils gardé de l’Algérie, dans quelles conditions a eu lieu leur départ d’Algérie, comment s’est passé leur arrivée en métropole? Pour citer Melle Jade Hennebelle, « ce qui m’a émue dans cette rencontre, c’est de voir que ces personnes, soixante ans après la fin du conflit, sont toujours touchées par les événements qu’ils ont traversés. Cette rencontre nous a permis de mettre des visages sur ce que nous avons étudié en cours ».

Nous avons conclu notre projet par la visite de deux lieux de mémoire en lien avec la guerre d’Algérie : Notre-Dame de Santa-Cruz à Nîmes (lieu de pèlerinage pour la communauté des rapatriés d’Algérie) et le mémorial du camp de Rivesaltes où nombre de harkis ont été internés après leur départ d’Algérie. Cette rencontre et ces deux visites ont permis une sensibilisation concrète aux enjeux mémoriels de cette question.

 

Nous souhaitons vivement remercier les personnes et les institutions qui nous ont aidées à mettre sur pied ce projet, à l’étoffer et à le mettre en œuvre, tant la Direction du lycée Dhuoda pour son soutien, Madame Rivière - IPR d’Histoire-Géographie - pour ses conseils et l’accompagnement de notre projet, M. Maurice Bleicher et Grégory Auda du Ministère des Armées ainsi que l’ONAC-VG et ses représentants.

Ce projet a pu être mené à bien grâce à l’aide financière que le lycée Dhuoda a reçu de la DPMA (Direction des Patrimoines, de la Mémoire et des Archives). Nous tenons aussi à remercier les membres de l’ONAC-VG (Mme Cécile Font, M. Pascal Coget et M. Abderahmen Moumen) qui à la fois nous ont conseillés, ont participé activement à notre projet et ont permis d’en faire bénéficier un grand nombre d’élèves, au-delà de ceux qui ont directement participé à ce projet.

Si vous souhaitez écouter les témoignages des élèves :

Jason, Jade et Mario

Alexandra et Adrien

Mélissa et Joana

 

Véronique Izard-Achour

Xavier Gilly

Didier Lucchinacci